Cotiser pour couvrir le risque décès des cadres

​Au terme de l'article 7 de la convention collective nationale de retraite et de prévoyance des cadres du 14 mars 1947, l'employeur a l'obligation de couvrir le risque décès de ses salariés cadres en souscrivant, à sa charge, un contrat de prévoyance pour une cotisation minimale égale à 1,5 % du salaire plafonné à un plafond de la sécurité sociale.

Si vous êtes une entreprise du transport, CARCEPT-Prévoyance, partenaire historique du Transport, a développé des offres adaptées à vos obligations conventionnelles ou légales et dédiées à votre secteur d'activité, qui peuvent notamment couvrir votre obligation de cotisation au titre du risque décès de vos salariés cadres.