Aide

Questions Fréquentes

Sur quel sujet porte votre question ?

Action sociale

Espace client

Prévoyance

Retraite

Santé

M'INFORMER SUR MA RETRAITE

Comment puis-je avoir une estimation du montant de mes droits à la retraite ?

Pour faire le point sur vos droits, plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • Le Relevé Actualisé de Points (RAP) qui est un récapitulatif de vos points de retraite obtenus tout au long de votre carrière au titre des régimes Arrco et Agirc, par année et par entreprise. 
  • Le Relevé Individuel de Situation (RIS) qui est une synthèse détaillée, par période, des droits retraite acquis au sein des différents régimes de retraite obligatoire auprès desquels vous avez été affilé tout au long de votre carrière.

Ces documents sont envoyés automatiquement entre septembre et décembre dans l'année de vos 35, 40, 45 et 50 ans. Vous pouvez également les consulter sur votre espace client retraite. 

  • L'Estimation Indicative Globale (EIG) qui donne une estimation de la pension future totale (régimes de base et complémentaires) à différents âges de départ possibles entre 60 et 65 ans.

Ce document vous sera envoyé automatiquement entre septembre et décembre dans l'année de vos 55 ans et 60 ans.

Comment les points de retraite sont-ils calculés en cas de chômage ?

Les régimes de retraite Arrco et Agirc accordent, sous certaines conditions, des droits pour les périodes de chômage indemnisé.

Plus d'informations sur Agirc-Arrco.fr

Qu'est-ce que le rachat de points ? Comment procéder ?

Depuis le 1er janvier 2004, il est possible de racheter jusqu'à 70 points par année dans le cadre des années d'études supérieures sanctionnées par un diplôme dans la limite de trois ans et sous réserve d'avoir préalablement racheté les trimestres correspondants auprès du régime de base (Sécurité sociale ou MSA), dans chacun des régimes Arrco et Agirc, sous conditions.

Plus d'informations sur Agirc-Arrco.fr 

A quoi correspond la cotisation Garantie Minimum de Points (GMP) figurant sur mon bulletin de salaire ?

Elle concerne les salariés cadres relevant du régime de l'AGIRC :

  • dont le salaire est inférieur au plafond de la sécurité sociale
  • ou dont le montant de la cotisation sur la tranche B est inférieur au minimum fixé par le régime.

En contrepartie de ces cotisations GMP,  le salarié cadre est assuré de bénéficier d'un minimum de 120 points par an.

PRENDRE MA RETRAITE

Je souhaite partir à la retraite. Quand et comment faire ma demande ?

Nous vous conseillons de faire votre demande quatre mois avant la date de départ souhaitée. Cette démarche doit être faite auprès d'un conseiller retraite CICAS Agirc Arrco.

Pour en savoir plus sur KLESIA.fr

Comment suivre l'avancement de ma demande de départ à la retraite ?

Vous pouvez suivre l'avancement de votre demande de retraite sur le site services.agirc-arrco.fr.

Ce service ne concerne que  les demandes de retraite complémentaires Agirc et Arrco. Les demandes de révision ou de réversion ne sont pas accessibles.

VIVRE MA RETRAITE

Si je reprends une activité salariée en étant à la retraite, vais-je cumuler de nouveaux points de retraite ?

Non. 

Pour cette reprise d'activité l'ensemble des cotisations pour la retraite complémentaire Arrco et Agirc (part patronale et part salariale) sont prélevées sur le salaire versé  mais ne permettent pas d'obtenir des points de retraite complémentaire.

Attention : si vous désirez reprendre une activité, merci de nous faire parvenir une demande écrite.

Jusqu'à quand la majoration pour enfant à charge est-elle versée ?

La majoration pour enfant à charge est accordée jusqu'au 18ème anniversaire de l'enfant mais peut-être maintenue jusqu'à son 25ème anniversaire s'il est étudiant, ou demandeur d'emploi non indemnisé ou apprenti.

Il n'y a aucune limite d'âge pour les enfants invalides.

Pourquoi demander un certificat de vie ou de non remariage ?

Pour nous permettre de nous assurer que le versement de vos pensions retraite est maintenu à bon droit.

Quels sont les prélèvements sociaux effectués par les Caisses de retraite complémentaire ?

Comme les salaires, les retraites complémentaires sont soumises à des prélèvements sociaux :

  • Contribution Sociale Généralisée (CSG),
  • Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (CRDS),
  • Contribution de Solidarité pour l'Autonomie (CASA),
  • Assurance maladie,

Les Caisses de retraite complémentaire effectuent les prélèvements sociaux directement sur votre retraite pour le compte de l'Etat.

Si vous résidez à l'étranger, vous bénéficiez d'exonérations spécifiques

MON INFORMATION FISCALE

Pourquoi l'information fiscale à déclarer aux impots ne m'est-elle plus envoyée ?

Depuis 2015, le courrier d'information fiscale n'est plus envoyé puisqu'il reprend exactement les mêmes informations que celles transmises directement à l'administration fiscale.

​La transmission de ces informations a fait la preuve de sa fiabilité. Il n'est donc plus nécessaire d'envoyer un document papier lors de votre déclaration de revenus.

Si vous le souhaitez, vous pourrez néanmoins consulter le montant à déclarer courant février depuis votre Espace retraité.

Comment vérifier que ma déclaration de revenus a été correctement pré-remplie ?

Ce sont nos services qui ont directement communiqué à l'administration fiscale les montants indiqués sur votre déclaration d'impôt. Il n'y a donc aucune raison que ces montants diffèrent.

Si vous le souhaitez, vous pourrez néanmoins consulter le montant à déclarer courant février depuis votre Espace retraité.

Dans le cas du décès d'un retraité, comment obtenir le montant à déclarer ?

Veuillez envoyer votre demande d'attestation fiscale à la caisse de retraite de la personne décédée en y joignant la déclaration de décès. La caisse de retraite vous indiquera le montant à déclarer.

Retraités résidant hors métropole - Comment obtenir le détail des retenues à la source prélevées sur ma pension ?

Vous devez formuler une demande dans la rubrique contactez-nous et nous vous adresserons une attestation avec le montant des retenues à la source.

LA RÉVERSION

En cas de décès, mes bénéficiaires ont-ils droit à une pension de réversion ?

Oui. Une fraction de vos droits peut être versée à votre ayant droit (conjoint/ex-conjoint non remarié ou orphelin de père et de mère) sous certaines conditions. 

La pension de réversion Arrco et Agirc est attribuée sans condition de ressources.

En savoir plus sur KLESIA.fr

En cas de décès, l'ex-conjoint(e) divorcé(e) peut-il bénéficier d'une réversion ?

Oui, s'il (ou si elle) ne s'est jamais remarié(e) car le remariage supprime définitivement les droits de réversion dans les régimes de retraite complémentaire.

Quelles sont les conditions de réversion au conjoint survivant ?

La pension de réversion Agirc Arrco est attribuée sous certaines conditions (âge, enfants à charge ou invalidité) mais sans condition de ressources. 

Le taux de réversion est fixé à 60 % des droits  acquis mais le montant de l'allocation peut être proratisé en cas de pluralité de mariages.

 

La réversion est-elle supprimée à l'allocataire qui se pacse ou qui se remarie ?

Le pacs n'a aucun effet sur les droits de réversion mais l'allocation est définitivement supprimée en cas de remariage.