Vivre sa retraite

Versement de l'allocation retraite
 

Votre retraite complémentaire est versée mensuellement*, d'avance et en début de mois.

Elle est égale au montant brut de la retraite annuelle divisé par 12, déduction faite des prélèvements obligatoires. Son montant est actualisé en fonction de l'évolution de la valeur du point et du taux des différents prélèvements obligatoires.

Votre retraite complémentaire est mise en paiement le 1er jour ouvré de chaque mois. La date de virement effective sur votre compte dépend de votre établissement bancaire. Le délai est généralement très court mais l'opération peut parfois prendre quelques jours. Dans certains cas, le paiement de la retraite peut être fait trimestriellement (étrangers et résidents hors zone SEPA) ou annuellement (allocation de faible montant).

*Dans certains cas, le paiement de la retraite peut être fait trimestriellement (étrangers et résidents hors zone SEPA) ou annuellement (allocation de faible montant).

Les prélèvements obligatoires
 

Les prélèvements sociaux - ou cotisations sociales - sont prélevés sur le montant brut de votre retraite complémentaire par les caisses de retraite et reversés aux URSSAF. Il s'agit de la cotisation d'assurance maladie, de la contribution sociale généralisée (CSG), de la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et de la contribution de solidarité pour l'autonomie (CSA). Selon votre situation, vous pouvez être exonéré de tout ou partie de ces prélèvements.

Le cumul emploi retraite
 

Lorsqu'on est retraité, il est possible d'exercer une activité professionnelle salariée ou non salariée. Il existe cependant des règles qui diffèrent selon la situation du retraité. 

Dans tous les cas, avant de reprendre une activité, prenez contact avec votre caisse de retraite.

Votre espace client retraite 
 

Retrouvez toutes les informations relatives à votre retraite sur votre espace client retraite en vous inscrivant votre espace personnel. Ce service vous permettra, après votre premier paiement, de consulter en ligne le montant de vos allocations ainsi que vos informations fiscales.

La pension de réversion
 

En cas de décès de votre conjoint(e),vous devez nous contacter afin que nous suspendions le montant de son allocation.

Conditions à remplir pour bénéficier de la pension de réversion :

  • Avoir été marié.
  • Ne pas être remarié.
  • Avoir au moins 55 ans ou avoir 2 enfants à charge ou être invalide.

Aucune condition de ressources ni de durée de mariage n'est exigée. Cependant, de même que pour le régime général, l'attribution de cette pension n'est pas automatique, il faut en faire la demande. Pour les régimes complémentaires, l'âge auquel la pension peut être versée et son montant diffèrent selon que cette allocation est versée par l'Arrco ou l'Agirc.

Montant de la pension de réversion

Vous pouvez bénéficier d'une partie de la retraite Arrco de votre conjoint et d'une partie de sa retraite Agirc s'il avait été cadre. La veuve ou le veuf, en l'absence d'ex-conjoint, obtient 60 % de la totalité des droits obtenus par le défunt.

Le montant de la pension se calcule de la manière suivante :

Nombre de points                                                  Valeur du point
Obtenus par le défunt     X           60%             X       en vigueur               

Faire une demande de réversion

La demande de réversion doit être adressée à la CARCEPT (ou l'Institution de retraite Arrco compétente) dans les 12 mois qui suivent le décès.

Téléchargements

Pour en savoir plus

 


Pour toute question

Contactez l'un des centres d'information et de conseil des salariés (CICAS) au :

0.820.200.189

(0,09 euro TTC la minute à partir d'un poste fixe)