Comment anticiper ma retraite

Estimer votre future retraite
 

Vous pouvez désormais évaluer le montant de votre future retraite grâce au simulateur retraite.

Les simulations sont réalisées à partir de vos données réelles. Vous pourrez agir sur les différents paramètres de votre simulation et même sauvegarder et modifier jusqu'à 4 simulations.


Demander votre retraite
 

Votre retraite n'est pas attribuée automatiquement : il faut la demander.

Nous vous conseillons de faire votre demande 4 mois avant la date de départ souhaitée.

Votre demande de retraite doit être formulée :

  • auprès du régime général en déposant une demande à la Sécurité sociale
  • auprès des régimes complémentaires Agirc-Arrco, en remplissant une demande unique de retraite complémentaire.

Les Conditions de départ à la retraite
 

Âge légal de départ à la retraite, en fonction de la date de naissance :

60 ans pour les assurés nés avant le 1er juillet 1951
60 ans et 4 mois pour les assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951
60 ans et 9 mois  pour les assurés nés en 1952
61 ans et 2 mois pour les assurés nés en 1953
61 ans et 7 mois pour les assurés nés en 1954
62 ans  pour les assurés nés à compter du 1er janvier 1955

 

Nombre de trimestres requis en fonction de la date de naissance :

160 trimestres pour les assurés nés avant 1949
161 trimestres pour les assurés nés en 1949
162 trimestres pour les assurés nés en 1950
163 trimestres pour les assurés nés en 1951
164 trimestres pour les assurés nés en 1952
165 trimestres pour les assurés nés en 1953 et 1954
166 trimestres pour les assurés nés en 1955, 1956 et 1957
167 trimestres pour les assurés nés en 1958, 1959 et 1960
168 trimestres pour les assurés nés en 1961, 1962 et 1963
169 trimestres pour les assurés nés en 1964, 1965 et 1966
170 trimestres pour les assurés nés en 1967, 1968 et 1969
171 trimestres pour les assurés nés en 1970, 1971 et 1972
172 trimestres pour les assurés nés à compter de 1973

 

Pour les retraites dont la date d'effet est à compter du 1er janvier 2019

Les conditions qui étaient en vigueur avant le 1er janvier 2019 continuent de s'appliquer mais une minoration ou une majoration temporaire peuvent affecter le montant de votre retraite complémentaire. Ce dispositif encourage la poursuite de l'activité au-delà de l'âge auquel les conditions sont remplies pour bénéficier de la retraite à taux plein.